L’Initiation au 1er Degré de REIKI

Le but de cette initiation primale sera de réouvrir le chakra coronal qui nous relie à  l’Univers. C’est un  éveil , une Renaissance qui reconnecte notre fréquence vibratoire à l’Univers, d’où le retentissement très important dans nos vies. Il y a un avant et un après. Cela nous permet d’enttevoir notre mission de vie et de trouver notre voie sur cette Terre, de contacter toutes les potentialités qui sont en nous inexplorées et inexploitées.

Le 1er Degré peut être pratiqué partout où le corps physique est présent, où la main peut se poser.

Le 1er Degré correspond à l’élément Terre, le physique, le présent, la responsabilité, le respect.

Le 1er Degré s’adresse donc spécialement au concret, à la matière. Au corps physique dans le présent.

Lors de cette initiation le symbole REIKI est communiqué.

Partout où la main peut se poser, le Reiki est possible

L’initiation au 2nd Degré de REIKI

Le 2ème Degré peut être pratiqué partout où le mental se pose, où la pensée nous amène.

3 symboles sont communiqués.

Le 2ème Degré correspond aux Eléments Eau et Feu, le mental, l’espace et le temps, l’autonomie, la tolérance, le passé et futur ( dans la limite de la présence mentale )

Le 2ème Degré s’adresse donc spécialement à tout ce qui doit couler, au mental aux émotions et sentiments, aux mouvements dans l’espace et dans le temps, propose la transcendance, transformation crée le lien entre le concret et le subtil.

Partout où le mental  a existé, existe, existera, le Reiki est possible

L’initiation au 3ème Degré de REIKI

Le Reiki peut être pratiqué partout, n’a plus aucune limite, ni dans le temps, ni dans l’espace.

3 symboles sont communiqués

Le 3ème Degré correspond à l’Elément Air, l’Espace, le subtil ( spirituel), au-delà du mental, l’authenticité, le karma. Le passé et futur illimités ( dans le respect des exigences karmiques ) Niveau Maître praticien.

Le 3ème Degré s’adresse donc spécialement à l’insaisissable.

Le Reiki est possible partout

Ceux qui vont trop vite seront brûlés, car ils ne sauront accueillir cette dose massive d’énergie à l’état pur